Je dois bien l’avouer, c’est avec une immense fierté que je rédige ce premier article de 2018. 6 mois après l’avoir commencé, j’ai enfin terminé mon merveilleux pull Nogat de Justyna Lorkowska!

Ce pull, je l’avais repéré chez Lise Tailor il y a de cela plus d’un an. A l’époque, je ne me sentais absolument pas capable de le tricoter. Susie venait juste de naître ( vive les mares de jersey dans ces cas là ) et le point me paraissait trop compliqué pour mon niveau. Du coup, j’avais vite abandonné l’idée de le faire.

Et puis l’été dernier, profitant de vacances chez mes parents – comprendre pas d’enfants dans mes pattes et des heures de sommeil en plus –  je me suis enfin lancée dans ce modèle.

Je m’étais préparée psychologiquement à ce qu’il me prenne la tête et du temps! Et j’ai bien fait car même si il est moins difficile qu’il n’y paraît, il m’a quand même occupé beaucoup longtemps!

Le Nogat sweater est un pull qui se tricote du haut vers le bas. On commence à le tricoter en aller retour puis, au niveau de l’encolure, on joint le travail pour le tricoter uniquement en rond. Les manches sont ensuite séparées du corps et mises en attente pour les reprendre à la fin.

Tout l’intérêt du pull tient, bien évidemment, sur le devant composé d’une grande torsade principale, de dentelles et de deux petites torsades. Tous ces jeux de points et de textures me paraissaient vraiment compliqué. Je pensais que j’allais faire face à de grosses difficultés tout le long du tricot et en fin de compte pas du tout. Je ne dis pas que c’est un tricot facile, accessible aux débutantes.  Il requiert un minimum de connaissances bien sûr, mais c’est surtout une question de concentration.

En fait, il faut bien suivre le diagramme et rester très concentré jusqu’à la séparation des manches au corps. Ensuite, on retient bien l’alternance entre les torsades et la dentelle. Même si on a besoin du diagramme pendant tout le temps où on tricote le corps, arrive un moment où on lâche un peu plus la grille des points.

Bon bien sûr, si comme moi, tu te trompes dans la lecture du diagramme, tu seras bonne pour tout détricoter et recommencer! Parce que si j’ai mis 6 mois à la faire, c’est bien à cause de ça! ( Bon, je l’ai aussi mis en pause plusieurs semaines)

Le dos est normalement du point mousse. Je dis normalement, car si tu regardes bien, tu remarqueras que le mien est en jersey envers. Et oui, grâce à ce modèle, j’ai découvert que je ne savais pas tricoter du point mousse en rond – boulet –  Du coup, il y a une légère démarcation entre le haut, tricoté à plat donc en point mousse, et tout le reste fait en jersey envers.

Entre nous, ça ne m’empêche pas de dormir. Tout comme mes deux erreurs sur les petites torsades. Elles sont là, je les vois mais c’est pas grave hein!

 

Concernant la laine, je suis partie sur la Chickadee de Quince and Co. C’est une laine que j’avais envie de tester depuis un certains temps et je ne suis absolument pas décue! Commandée sur le site de Laine et Tricot, j’ai choisi le coloris chanterelle. C’est un beige foncé qui tire sur le rose. D’ailleurs, sur le site de Quince and Co les couleurs sont assez fidèles. J’avais peur que la laine soit plus rosé que sur le site et en fait elle correspond parfaitement.

Composé à 100% de laine, elle est un peu sèche au toucher. Pas rêche, pas piquante, juste sèche. Et une fois lavée, elle devient très douce. J’avoue que pour du 100% laine, je suis agréablement surprise.

Au final , je suis juste hyper fière de ce projet. Le pull est beau, la laine est belle, bref je suis complètement satisfaite!

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
6 Comments

6 comments on “Nogat sweater”

  1. Coucou !

    Je confirme il y a de quoi être fière, il est super ce pull, et il a l’air aussi léger et souple que chaud et douillet, ça donne envie ! Concernant les erreurs, c’est pas grave et c’est encore mieux, c’est ce qui rend chaque pièce totalement unique ! \o/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *