Voilà un deuxième petit tricot réalisé pour Susie pour cet hiver. Le pull Lou Sweater de Julie Jaeken, réalisé en laine idéal de Bergère de France.

Au tricot, je suis plus facilement attirée par les points texturés que par la dentelle. En effet, peu de dentelle trouve grâce à mes yeux alors que pratiquement tous les points texturés me plaisent. Du coup, quand je suis tombée sur ce modèle de pull, je n’ai pas hésité une seule seconde à l’acheter pour le tricoter dans la foulée.

Ce modèle, qui va du 3 mois au 10 ans, se tricote tout à plat. Ce n’est pas une construction que j’ai l’habitude de faire et pourtant je n’ai jamais tricoté aussi vite un pull pour ma fille! En 10 jours, toutes les parties étaient montées et le lendemain le pull était cousu et bloqué!

Concernant le patron, mon avis est un peu mitigé. Aucun problème de compréhension pour le faire mais pour un patron à 4€, j’ai trouvé qu’il manquait un peu de précision. Par exemple, on ne connait pas les mesures finales du pull. Du coup, soit faut faire les calculs soi – même, soit tu y vas à l’aveugle. J’ai choisi la deuxième option et j’ai tricoté une taille deux ans pour avoir un 18 mois. ( Mon échantillon ne correspondait pas ) A première vue la taille me paraît correcte. En tout cas pour le moment il lui ai trop grand, donc d’ici cet hiver ça devrait aller!

Pour le moment, je n’ai pas fait la boutonnière. Sur le patron, il est proposé de faire des brides au crochet en guise de boutonnière. Sauf qu’habiller notre fille équivaut à un match de catch en ce moment et même fermer 3 boutons relève du défi. Du coup, je suis entrain de réfléchir à coudre des boutons pressions et à garder les boutons en bois juste pour le côté esthétique. L’inconvénient c’est que ça va gâcher le raglan mais si ça peut nous éviter de s’arracher les cheveux dès 7 heures du matin, on s’en fiche un peu non?

Concernant les coutures du pull, je me suis aidée de deux vidéos ( ici et ). J’ai utilisé le point invisible pour faire la couture des raglans et le point arrière pour les côtés et les manches.

Je redoutais pas mal le moment de l’assemblage. Comme dit plus haut, même si j’ai commencé le tricot avec les modèles Bergère de France, j’ai vite découvert la communauté Ravelry et les tricots en rond. Du coup, la couture de chaque partie n’est pas ce que je maîtrise le plus. En fin de compte je n’ai pas eu de souci particulier. J’ai fais attention à ne pas me précipiter pour les faire. J’ai d’abord lavé et bloqué chaque partie du tricot, une fois que tout avait bien séché, j’ai attendu d’être au calme ( comprendre sans mes enfants, soyons honnêtes! ) pour pouvoir faire les coutures tranquillement. Et pour tout vous dire je suis plutôt fière de moi. Bien sûr, ça pourrait être mieux mais franchement la couture de mes raglans est pas mal, non?!

Concernant la laine, je suis partie vers la gamme idéal de bergère de France. C’est surtout pour la couleur que j’ai opté pour cette laine. Je suis extrêmement difficile quand il s’agit de rose. Il y a plus de rose que je n’aime pas que l’inverse. Mais les roses légers, comme celui – ci, et bien j’adore! Avec un petit jegging couleur brut, ma fille va être trop mignonne! Pour la laine en elle même, je ne peux pas dire grand chose pour le moment. C’est un mélange de laine peignée et d’acrylique. Elle est douce et très agréable à tricoter avec un petit côté duveteux. A voir comment elle réagit dans le temps. Mais vu que ça ne lui fera qu’un hiver, quoi qu’il se passe, ce ne sera pas bien grave.

Maintenant il n’y a plus qu’à attendre l’hiver pour voir ma petite bulldozer dans son pull!

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
0 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *